AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Apprentissage de l'art de la Forge

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Baator
Armurier
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Ven 17 Aoû - 16:32

Encore une fois la Porte s'ouvrit et Baator en passa l'encadrement. Venir travailler ici était une habitude, certes il avait sa propre forge, mais elle était plus restreinte et le fait de savoir qu'il avait de la compagnie lui faisait du bien, il avait passé trop de journée dans la pénombres a graver divers signes sur un Caparaçon, qui dans la situation actuelle ne serait probablemnt jamais vendu. Entre Belial et lui la relation avait changé, il y avait quelques années encore Le vieux forgeron était son "maître" et maintenant c'était de la franche camaradrie qui s'était installée.

Il n'eut pas fait un pas qu'il buta sur une frèle personne tremblotante, il ne distinua rien de ses traits, mais plongea son nez dans une abondante chevelure à la couleur indéfinie. Il fit un pas sur le côté et pu constater grâce à la lumière de la forge que Belial tenait une bonne épée batarde non aiguisée avec l'une de ses mains. C'était peut-etre pour cela que la jeune fille tremblait. Impossible, Belial n'était pas du genre a menacer une jeune femme, même d'une autre famille surtout avec une lame ou il manquait plusieures finitions. D'une mail il attrapa la large lame et fit baisser le bras de son ancien maitre en usant de sa force.

-Tu ne comptait quand même pas t'en servir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leen
Apothicaire
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 28
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Ven 17 Aoû - 19:08

Leen se sentit comme prise au piège. Et pour cause, un large bonhomme s'était avancé vers elle, et la première chose qu'elle avait remarqué, n'était non pas ce regard haineux et indigné, mais une large épée qu'il tenait dans sa main droite, baissée certes, mais il ne l'avait pas lachée non plus pour l'acceuillir.
Elle se mit à trembler, même si elle essayait quand même de garder son calme, ce qui semblait plutôt difficile dans cette situation. Le Guerluséen ouvrit la bouche et se mit à parler:

- Que puis-je faire pour vous?

Mais Leen n'entendait plus rien. Son oreille bourdonnait, et un léger vent de panique l'enveloppait. Elle n'aurait jamais dû venir içi, elle aurait dû envoyer un courrier, quitte à attendre un mois avant de recevoir ses fichus bocaux. Mais là, elle était prise au piège, en plein dans la gueule du loup. Et elle s'y était mise toute seule en plus. Elle aurait pu facilement se cogner la tête contre le mur, mais elle sentait que cet homme allait de toute façon s'en charger.
Elle perçut un autre mouvement, sur sa droite. Elle vit une jeune fille s'approcher. Il lui fallut quelques secondes pour enregistrer l'information, et pour ainsi évaluer toutes ses possibilités pour se sortir de là. Si une fille, jeune qui plus est, était là, le forgeron en face d'elle n'aller surement pas l'agresser....si? Comble de la situation, celle çi la salua. Poliment d'ailleurs. Elle en fut surprise.
Elle lui fit un signe de tête, puisqu'aucun son ne pouvait plus sortir de sa bouche, mais son regard était toujours posé sur la lame que détenait le forgeron. Au pire, elle pouvait toujours utiliser son pouvoir, ce don que elle et ceux de sa famille avaient reçu, mais ce serait donner l'avantage à l'ennemi pour plus tard. Non, elle devait trouver un moyen. Elle était intelligente, elle pouvait peut-être trouver rapidement une solution.

Mais elle n'eut pas le loisir de réfléchir beaucoup, puisque la porte derrière elle se rouvrit, éclairant pendant quelques secondes la forge de la lumière naturelle. Leen voulut tourner la tête pour voir qui entrait, mais quelque chose la frappa de plein fouet. Elle chancela un peu, et le temps qu'elle reprenne ses esprits, l'homme qui était entré s'était approché du forgeron et avait rapidement baissé l'arme de dissuasion. Leen l'observa, mais ne pu voir de lui que quelques longs cheveux noirs.
Elle souffla intérieurement. Etait-elle sauvée? Elle avait un peu hésité, mais n'avait pas profité de l'intrusion pour se sauver par la porte. Elle était surtout curieuse de ce qui allait arriver maintenant. Peut-être allait-elle repartir en fait avec une commande pour ses bocaux? Qui sait? ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Ven 17 Aoû - 19:44

-Tu ne comptait quand même pas t'en servir?

- Mmmh? Euh non évidemment, ce rendant compte que c'était peut-être ça qui faisait trembler la dame qui se tenait devant lui, il ramena l'arme pour qu'elle accote sur son épaule, les tranchants non-affutés derrière lui. Il releva les yeux vers la dame et reposa sa question.

Je me répète, mais que venez-vous faire ici?

Le même ton hargneux fut utilisé et il évita de jeter un coup d'oeil vers sa jeune apprentie. Il ramena la lame devant lui et l'observa un instant en attendant la réponse de l'apothicaire très réputée devant lui. Puis changeant totalement de sujet, il lança à Baator:

Comment avance ta flamberge mon ami?

Il concentra son attention sur Lena Mitroble mais il attendit une réponse de Baator également.

[H-J: J'ai rien à dire T_T, faire la conversation à 2 persos en même temps.]

_________________
De tous les éléments, air, terre, eau et feu, les hommes en ont seulement volé un des Dieux. Le Feu. Et avec le Feu, l'homme étendra sa domination sur le monde entier.
*Anonymus*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrianna
Apprenti(e)-forgeron
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Sam 18 Aoû - 5:08

Adrianna ne savait pas vraiment quoi faire, Belial ne semblait pas très gentil avec la jeune femme et il avait une épée entre les mains. La jeune femme tremblait et Adrianna ne se formalisa pas avec le fait qu'elle n'ai pas répondu à son salut, elle semblait sur le point de s'évanouir.
Heureusement Baator arriva, Adrianna soupira interieurement de soulagement. Belial rangea son épée et Adrianna soruit, elle avait cru un instant de devoir s'opposer à son maitre.

-Je me répète, mais que venez-vous faire ici?

Adrianna sursauta, encore ce ton hargneux. Elle ne dit rien sur ce sujet mais décida d'inervenir un minimum, on ne traitait pas quelqu'un ainsi. Adrianna prit une chaise et la posa à coté de la dame.

-Tiens, si tu veux t'asseoir.

Elle lui sourit gentiment puis sans poser les yeux sur Belial elle se tourna vers Baator.

-Bonjour à toi.

Puis Adrianna s'écarta du milieu et s'adossa à un mur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leen
Apothicaire
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 28
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Sam 18 Aoû - 9:11

Je me répète, mais que venez-vous faire ici?

La question du forgeron la stoppa alors qu'elle était en pleine réflexion. Elle cherchait un moyen de paraître le moins possible culottée de venir ici, même si sa démarche était loin d'être raisonnable, surtout depuis que la forêt les maintenaient enfermés dans le village. Elle faisait mine de chercher, il fallait avoir du tact avec lui, et prendre tout d'abord une position faible, elle aviserait ensuite. Elle ne tremblait presque plus, du moins, elle avait arrêté le maximum de ses tremblements. Elle semblait avoir un peu plus confiance en elle, même si elle n'était pas tout à fait sortie d'affaire. Pourtant la présence de l'homme, et de la jeune femme, la rassurait. Celle çi d'ailleurs lui proposa de s'asseoir. Elle allait surement se sentir la proie du forgeron, mais elle préféra accepter pour ne pas contrarier.

Elle prit ensuite son souffle, leva la tête vers forgeron et lui débita son problème, sans ciller au regard hargneux qu'il lui lancait sans cesse:

"-Je viens pour affaire, même si cet accueil ne m'en donne pas vraiment envie. Comme vous le savez, je suis apothicaire et j'ai besoin de bouteilles, de flacons et de bocaux pour mes décoctions. Mais il arrive bien un jour où l'on est en rupture de stocks et où il est indispensable d'en racheter. Aussi.... J'aimerais que vous me fabriquiez, disons une cinquantaine de bocaux, pour que je puisse continuer à soigner les gens."

Mais elle n'avait pas fini, et voulait aller droit au but cette fois çi. Il la méprisait? Tant mieux, c'était au moins un point commun.

"-S'il vous plaît monsieur. Bien sûr je ne pense pas que vous fassiez ça pour la charité, et surtout pas pour une mitroblienne comme moi, de ce fait... Que voulez vous en échange?"

Elle s'était relevée, et avait fait quelques pas vers le forgeron. Cet acte inconsidéré la mettait en mauvaise posture, surtout s'il décidait de la découper en petits morceaux. Pourtant, elle avait envie de lui montrer qu'elle n'était pas seulement cette pauvre chose recroquevillée sur elle même de tout à l'heure. Elle aussi avait du cran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Sam 18 Aoû - 9:56

"-Je viens pour affaire, même si cet accueil ne m'en donne pas vraiment envie. Comme vous le savez, je suis apothicaire et j'ai besoin de bouteilles, de flacons et de bocaux pour mes décoctions. Mais il arrive bien un jour où l'on est en rupture de stocks et où il est indispensable d'en racheter. Aussi.... J'aimerais que vous me fabriquiez, disons une cinquantaine de bocaux, pour que je puisse continuer à soigner les gens."

"-S'il vous plaît monsieur. Bien sûr je ne pense pas que vous fassiez ça pour la charité, et surtout pas pour une mitroblienne comme moi, de ce fait... Que voulez vous en échange?"


- ..., fut la seule chose qu'il lui fut permit de dire pendant de longues minutes. Il se gratta la tête et lança quelques peu surpris par la demande.

Cinquante bocaux hein? Vous savez que ce n'est pas le forgeron qui souffle le verre mais celui qui ce fait appeler par ce nom. Je n'ai malheureusement que des bases en ce types de travail préférant focusser mon attention sur la forgeronerie que sur le soufflage de verre. Donc, en échange, j'aimerais que vous me trouviez assez de verre pour faire ce que vous voulez, mais soyez certaine que le produit fini ne sera pas aussi bon que celui d'un vrai souffleur de verre. Donc, cinquante bocaux, vous me fournissez le verre et revenez me voir une semaine après m'avoir apporté le matériel, je crois que mon maître m'a donné ses outils lorsqu'il décéda, je crois les avoir rangés en quelques part. Mais, la prochaine fois veuillez envoyer une lettre.

Croyant l'entretien fini, il retourna vers son établie et déposa la lame, il prit un morceau de bois et sortit un ciseaux à bois et un marteau, il commença a frapper lentement le morceau de bois lui donnant un forme de sabot de cerf, lorsqu'il eut fini, il partit chercher un pinceau et du vernis et appliqua une couche de vernis transparent sur le pommeau qui serait encastrer dans le manche.

_________________
De tous les éléments, air, terre, eau et feu, les hommes en ont seulement volé un des Dieux. Le Feu. Et avec le Feu, l'homme étendra sa domination sur le monde entier.
*Anonymus*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baator
Armurier
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Sam 18 Aoû - 15:49

Alors cette jeune femme voulait des bocaux en verre et elle s'adressait a un forgeron... C'était plutôt illogique, ou peut être pas. Il n'y avait pas de soufleur de verre depuis une trentaine d'années, Baator ne l'avait pas connu aussi il ignorait en partie cet art. En partie car il avait pu lire quelques ouvrages sur la question, la formation de bocaux de verre était compliquée surtout quand on utilisait pas de moules.

-Tu est probablement trop vieux pour gonfler du verre. La lame avance, j'ai presque finit de l'onduler, et je pense denteler la base... ça peut faire mal, la garde, le pommeau en c'est terminé.

Il s'approcha de la forge la plus éloignée, la plus proche de l'escalier et la plus éloignée de la porte, Adrianna se trouvait entre les deux forges adossée au mur.

-Bonjour, quelques petits conseils pendant que Belial est occupé: travil dur et il sera content de toi alors le travail sera beaucoup plus agréable, prend garde à ne jamis lu manquer de respect même si tu est énervée, ou il risque de t'en faire baver. Je me souviens qu'il ma fait travailler deux fois plus, pour l'avoir traité de fou après l'avoir vu tordre et retordre une de ses lames: la technique du Dasmascus. Dis moi maintenant qu'est-ce qui amène une damoiselle telle que toi à vouloir devenir forgeron?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Sam 18 Aoû - 17:10

-Tu est probablement trop vieux pour gonfler du verre. La lame avance, j'ai presque finit de l'onduler, et je pense denteler la base... ça peut faire mal, la garde, le pommeau en c'est terminé.

- Tu penses que je suis trop vieux pour souffler du verre? Hé bien, je dois peut-être te croire, je m'ennuie du temps où j'étais jeune et trop plein de vitalité comme toi mon ami.

Un brin de nostalige remonta en lui et il vit Baator s'approcher de son apprentie, ah la jeunesse, il pouvait les laisser souffler quelques instant mais elle aurait à travailler dur par après. Il n'entendit pas les paroles qu'adressait Baator à Adrianna. Il partit prendre la lame surmontée d'une garde en forme de corne de cerf et partit chercher du cuir brut. Il leva les yeux vers Lena, sachant qu'elle était toujours là et l'ignorant presque complètement il continua son travail juste pour voir combien de temps la Mitroblienne pourrait résister à être ignorer volontairement.

Le morceau de cuir qu'il avait à la main ne lui servirait probablement à rien pour le moment mais il espérait pouvoir en faire un fourreau pour sa lame. Le cuir cependant était trop rigide pour être modeler sauf qu'il n'aurait qu'à le badigeoner d'huile pour le rendre plus malléable. Il partit prendre un pinceau et le trempa dans l'huile pour bien imbiber le cuir d'huile, lorsqu'il fut satisfait de l'apparence huilée du cuir, il plaça l'épée jusqu'à la garde sur le morceau de cuir et entreprit de couper les bonnes dimensions. Il laissa un espace d'un centimètre de chaque côté de la lame et un autre de sept centimètres plus loin que cette "ligne", il coupa à deux centimètres du bout de la lame et entreprit de coudre le cuir replier par-dessus la lame pour qu'elle puisse tenir presque sans espace vide dans le fourreau mais néamoins assez serré pour qu'elle ne glisse pas en dehors.

Il cousut le cuir et reprit une grande lanière à laquelle il fixa un anneau à chaque bout de la lanière avant de la coudre par-dessus le cuir déjà plier et cousut le nouveau morceau par dessus. Il dégaina et replaça la lame dans le fourreau quelques fois puis il dépas la lame sur l'établie et trempa le cuir pendant quelques minutes dans la bassine d'huile. Il en ressortit le cuir après quelques minutes et l'épongea. Il partit voir le vernis sur son pommeau et il remarqua qu'il était sec, il ramassa le morceau de bois représentant un sabot de cerf. Il prit son épée et mit le pommeau sur le trou prévu à cet effet dans le manche. Il prit son marteau et une pièce de cuir assez épaisse et assena un coup sur le pommeau pour le faire rentrer dans le manche il recommença jusqu'à ce qu'il eut rentré jusqu'au bout. Il leva la lame et satisfait de son travail il partit vers la pierre à affuter.

Il se laissa choir sur le siège et laissa tomber un filet d'huile sur la pierre à l'aide d'une petite louche, il actionna la pédale et la pierre grimpa de vitesse il appuya sa lame dessus et quelques flamèches montèrent dans l'air avant de s'éteindre. Il pesa sur la pédale de plus en plus rapidement allant de plus en plus rapidement. Il passa la lame d'une côté puis de l'autre et rajouta de l'huile puis changea de tranchant. Il passa quelques minutes a affuter l'épée assez habitué de le faire. Ce travail ne prit qu'une dizaines de minutes. Il retrempa la lame dans l'huile puis passa un grand chiffon dessus la faisant briller au bout de quelques minutes. Satisfait de son travail finalement terminer, il attacha le fourreau à sa ceinture et rengaina l'arme d'un mouvement précis et rapide.

_________________
De tous les éléments, air, terre, eau et feu, les hommes en ont seulement volé un des Dieux. Le Feu. Et avec le Feu, l'homme étendra sa domination sur le monde entier.
*Anonymus*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrianna
Apprenti(e)-forgeron
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Dim 19 Aoû - 10:45

-Bonjour, quelques petits conseils pendant que Belial est occupé: travail dur et il sera content de toi alors le travail sera beaucoup plus agréable, prend garde à ne jamis lu manquer de respect même si tu est énervée, ou il risque de t'en faire baver. Je me souviens qu'il ma fait travailler deux fois plus, pour l'avoir traité de fou après l'avoir vu tordre et retordre une de ses lames: la technique du Dasmascus. Dis moi maintenant qu'est-ce qui amène une damoiselle telle que toi à vouloir devenir forgeron?

Adrianna éclata de rire après la tirade de Baator, puis elle regarda Belial qui semblait occupé, un grand sourire restait sur ses lèvres.

-Tu l'as traité de fou?! Pas étonnant qu'il se soit énervé, un homme comme lui n'apprécie pas qu'on l'insulte même en se trompant! Ne t'inquiète pas pour moi, je saurait toujours m'y prendre avec lui. Mais dis moi, avant que je te réponde, qu'est ce qui t'a donné envie de faire forgeron?

Adrianna planta son regard dans celui de Baator, puis eklle se détourna un peu troublée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leen
Apothicaire
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 28
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Dim 19 Aoû - 12:37

Leen observa le forgeron. Après son petit discours, il n'avait rien dit. Il restait là, à la regarder, cherchant peut-être, ses mots, ou ne cherchant pas. Quelques minutes plus tard, elle avait la réponse à sa question:

Cinquante bocaux hein? Vous savez que ce n'est pas le forgeron qui souffle le verre mais celui qui ce fait appeler par ce nom. Je n'ai malheureusement que des bases en ce types de travail préférant focusser mon attention sur la forgeronerie que sur le soufflage de verre. Donc, en échange, j'aimerais que vous me trouviez assez de verre pour faire ce que vous voulez, mais soyez certaine que le produit fini ne sera pas aussi bon que celui d'un vrai souffleur de verre. Donc, cinquante bocaux, vous me fournissez le verre et revenez me voir une semaine après m'avoir apporté le matériel, je crois que mon maître m'a donné ses outils lorsqu'il décéda, je crois les avoir rangés en quelques part. Mais, la prochaine fois veuillez envoyer une lettre.

Puis, il s'était écarté pour revenir à ses propres affaires, à savoir marteler un stupide morceau de bois. Les deux autres personnes qui se trouvaient dans la forge discutaient eux plus loin. Elle se rendit alors compte qu'elle était tout bonnement ignorée! Quel manque de savoir vivre! C'était bien là des Guerluséens, toujours imbus d'eux même! La jeune femme ruminait dans son coin, mais se contentait d'attendre, histoire de voir si quelqu'un allait lui parler, ou ... ou autre chose! Mais non, rien...
Alors, elle s'avança vers le forgeron. Toute peur s'était envolée, elle fulminait de rage, mais gardait un minimum de dignité. Elle lui répondit:

"-Sachez monsieur, que si j'avais eu d'autre choix que de venir içi, je l'aurais fait, or, si vous vous souvenez bien, nous sommes tous dans le même pétrin! Si je suis venue içi, c'est que j'avais quand même un minimum de considération pour vous. Je me suis surement trompée d'ailleurs. Bref, en y réflechissant, cinquante bocaux, c'est beaucoup, je sais, alors diminuons la quantité à 25. Ensuite, même si je suis une femme de sciences, je sais comment se fait la fabrication de bocaux. Or, je ne peux pas vous fournir du verre, juste les éléments qui le compose: de la chaux, du sable et de la soude. Si je voudrais le fabriquer, ce verre, il faudrait que j'ai un énorme creuset, et beaucoup de chaleur, pour arriver au point de fusion des éléments. Or, je n'ai rien de cela. Vous par contre, elle pointa le doigt sur lui, vous avez tout le matériel pour. Donc je vous apporte les éléments qui constituent le verre, et vous me fabriquez mes bocaux."

Leen était satisfaite de sa petite tirade. Elle connaissait par coeur la fabrication du verre, puisque celui qui lui fabriquait d'habitude (et qui habitait dans un village voisin à l'époque) lui avait expliqué un jour. Maintenant qu'il n'était plus là, elle devait aller voir quelqu'un d'autre, même si celui çi était un Guerluséen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Dim 19 Aoû - 12:47

"-Sachez monsieur, que si j'avais eu d'autre choix que de venir içi, je l'aurais fait, or, si vous vous souvenez bien, nous sommes tous dans le même pétrin! Si je suis venue içi, c'est que j'avais quand même un minimum de considération pour vous. Je me suis surement trompée d'ailleurs. Bref, en y réflechissant, cinquante bocaux, c'est beaucoup, je sais, alors diminuons la quantité à 25. Ensuite, même si je suis une femme de sciences, je sais comment se fait la fabrication de bocaux. Or, je ne peux pas vous fournir du verre, juste les éléments qui le compose: de la chaux, du sable et de la soude. Si je voudrais le fabriquer, ce verre, il faudrait que j'ai un énorme creuset, et beaucoup de chaleur, pour arriver au point de fusion des éléments. Or, je n'ai rien de cela. Vous par contre, elle pointa le doigt sur lui, vous avez tout le matériel pour. Donc je vous apporte les éléments qui constituent le verre, et vous me fabriquez mes bocaux."

- Soit, cependant, je vous demanderais de demander au jeune Baator, il se vantait d'être plus apte que moi pour faire ce genre de chose, je dois admettre que je me fais un peu vieux.

Il lui fit un clin d'oeil malgré son antipathie pour la Mitroblienne et lui pointa Baator du doigt. Il se leva et décida d'aller voir l'ébéniste pour lui faire une commande. Il plaça l'épée et le fourreau sur sa hanche gauche et lança aux jeunes adultes dans un coin et inconsciemment à Lena aussi:

- Je m'en vais faire un tour en ville, faites attention à vous, je ne tiens pas à ramasser les morceaux lorsque je reviendrai.

_________________
De tous les éléments, air, terre, eau et feu, les hommes en ont seulement volé un des Dieux. Le Feu. Et avec le Feu, l'homme étendra sa domination sur le monde entier.
*Anonymus*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baator
Armurier
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Lun 20 Aoû - 9:50

Encore une fois son regard d'acier avait fait des ravages, la jeuen Adrianna n'avait pul e soutenir. Ces yeux gris étaient une des fiereté de Baator et de sa famille, ils étaient une arme redoutabel pour l'intimidation.

-Moi et bien je suis un jour passé devant ces portes et entendant le tintement d'un marteau sur une enclume, j'ai passé un oeil à l'interieur, c'était en hiver et j'ai soudainement eu chaud, j'ai ensuite vu un intense brasier et un homme de forte allure qui frappait sur une barre lumineuse. c'est ce qui ma fait envie, de façonner la lumière et de créer les armes des chevaliers qui par le futur deviendrait des héros, car n'étant pas issue de la bourgoisie il m'était impossible de devenir l'un de ces chevaliers... C'est quelques temps plus tard que j'ai appris que la lumière n'était qu'en fait de l'acier surchauffé, il faut dire je devais avoir une dizaine d'années tout au plus.

Il n'eut le temps de réitérer sa question envers Adrianna qu'il entendit son nom prononcé par son ancien maître. Ah le traitre! Il lui renvoyait son argument en pleine figure, c'est lui qui souflerait les bocaux. Soit ce sera aussi lui qui récoltera les fruits de son travail.

-Pourquoi finirait-on en petits morceaux? eut-il le temps de lancer a Belial avant que celui ci ne sorte, il s'avança vers l'apothicaire et s'adressa a elle, puisqu'il devenait son fournisseur pour un temps. Vingt-cinq bocaux dites vous... Très bien aportez moi le matériel et les instructions, je devrais pouvoir m'en sortir. Ah et si vous pouviez aussi m'aporter quelque solution pour calmer les brulures, il désigna une marque rouge sur son avant bras gauche, ce serait parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leen
Apothicaire
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 28
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Lun 20 Aoû - 21:13

-Soit, cependant, je vous demanderais de demander au jeune Baator, il se vantait d'être plus apte que moi pour faire ce genre de chose, je dois admettre que je me fais un peu vieux.

Leen resta abasourdie devant la réplique du forgeron. Voila qu'elle avait mit un temps fou à négocier son petit plan, et que celui, sous la remarque stupide de l'autre homme, avait décidé de ne pas le faire et de refiler le boulot à quelqu'un d'autre. C'étaient bien des Guerluséens, ils prenaient un malin plaisir à la faire tourner en bourrique, au moment où elle croyait avoir reprit le dessus!
Elle observa le vieil homme qui se dirigeait vers la porte. Celui çi ajouta avant de partir:

- Je m'en vais faire un tour en ville, faites attention à vous, je ne tiens pas à ramasser les morceaux lorsque je reviendrai.

Ohh... Génial... En voila une bonne raison de rester dans la forge! Se faire tuer par deux autres de ses compatriotes! - qui lui semblèrent moins amicaux après la remarque du forgeron. Etaient-ils aussi méchants que ce qu'ils en avaient l'air? Lena les observa quelques instants. Non, pas tant que ça, du moins, pas autant que l'autre forgeron avec sa stupide épée à la main pour l'accueillir. La jeune fille en tout cas n'avait pas l'air de lui vouloir du mal. D'ailleurs, pourquoi lui aurait-elle offert de s'asseoir quelques instants plus tôt?

Etant en pleine réflexion, elle ne vit pas arriver l'autre homme, qui s'était approché d'elle. Elle eut un léger sursaut lorsqu'il lui adressa la parole:

-Vingt-cinq bocaux dites vous... Très bien aportez moi le matériel et les instructions, je devrais pouvoir m'en sortir. Ah et si vous pouviez aussi m'apporter quelque solution pour calmer les brulures, ce serait parfait.

Il avait terminé sa dernière phrase en lui montrant une marque rouge sur son avant bras. Une brûlure dûe à cette forte exposition aux flammes. Leen eut un hochement de tête, et après avoir mis en ordres ses idées, elle lui répondit, le regardant bien en face, pour ne pas perdre une deuxième fois la face devant un Guerluséen:

"-Très bien, je vous apporte ça le plus vite possible. Malheureusement, pour votre blessure, je ne peux rien, ou pratiquement rien faire pour l'instant. Je n'ai plus d'une telle pommade. Je pourrais facilement la préparer, mais comme je vous l'ai dit, je n'ai plus de bocaux. Donc plus aucun récipient pour la transporter. De ce fait, il faut que vous les fabriquiez pour l'avoir. Etrange concept qu'est la fatalité, n'est ce pas?"

Elle eut un étrange sourire, comme si elle gagnait cette fois çi. Elle était contente de la situation, et ne pouvais s'en empêcher. Elle attendit quelques secondes avant d'ajouter:

"-Je vous apporte les éléments ce soir, ou du moins le plus tôt possible. En attendant d'avoir cette pommade, je peux cependant vous donner à boire deux fois par jour une tisane à base de plantes qui facilitera la guérison, mais qui ne pourra guérir totalement la brûlure comme le ferait une pommade. Ca vous va?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrianna
Apprenti(e)-forgeron
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Mar 21 Aoû - 8:51

Adrianna écouta attentivement Baator et sourit, c'était à peu près la même chose pour elle. Pendant la tirade de Baator elle avait souvent relevé les yeux vers son visage, mais les yeux d'acier de Baator la troublait, pas qu'elle soit intimidée mais autre chose...
Avant que Adrianna eut pu dire quelque chose ou que Baator répète sa question, Belial parla et Adrianna l'écouta avec attention. Les yeux de la jeune femme pétillèrent, le maître forgeron refilait le travail à son ex-apprentie, mais il fallait reconnaître que Baator l'avait cherché.
Elle regarda Belial sortir avec un grand sourire. Baator et Leen s'arrangèrent et Adrianna s'approcha, elle vit que Baator c'était brulé, apparament, il devait travaillé pour guérir. Léna avait raison, drôle de fatalité.

-Tu t'es fait ça comment?

Adrianna s'adressait à Baator, elle avait les mains croisées dans son dos et elle désigna la brulure d'un signe de tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baator
Armurier
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Mar 21 Aoû - 15:36

-Etrange, très étrange mais logique dans le fond.

Il sourit à son tour, lui laissant son petit moment de bonheur, il savait combien il lui avait été dificile de venir aussi avait-elle droit à une petite compensation. Il marqua une pause le temps qu'elle réponde et qu'elle lui annonce si elle avait de quoi le soigner.

-Si c'est ce que vous avez de mieux pour l'instant alors je m'en contenterais, après tout j'en ai vu d'autres. Aportez moi tout quand vous le pourrez!

Il senti dans son dos un mouvement, et vit sur s agauche Adrianna légèrement penchée sur son bras, elle désignait du nez son avant bras "blessé".

-Tu t'es fait ça comment?

-J'avais une mauvaise prise sur ce qui allait être un heaume, et ila pivoté sur mon bras, heureusement cela n'as fait que m'effleurer, sinon on m'aurait entendu, je pense, fit il avec une moue amusée. Mais tu en mas toujours pas répondu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leen
Apothicaire
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 28
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Mar 21 Aoû - 15:58

-Si c'est ce que vous avez de mieux pour l'instant alors je m'en contenterais, après tout j'en ai vu d'autres. Apportez moi tout quand vous le pourrez!

Leen l'écouta en hochant la tête, comme pour lui dire "oui, je n'ai que ça qui puisse vous soigner pour l'instant". Elle l'observa quelques instants, et lui répondit:

"-Vu que nous sommes dans les environs de 13h, j'ai le temps, je pense, de réunir tous les produits nécessaires à la fabrication du verre, ainsi que de passer à mon échoppe pour vous chercher ces médicaments. Je reviendrai donc dans une heure environ, le temps surtout de trouver un moyen pour transporter tous ces sacs. Entendu?"

Et elle rajouta avant de partir, presque pour elle même:

"-....Contente d'avoir pu trouver une âme charitable..."

(yeh, vive l'inspi... T_T haha)

[suite --> L'enclos des chevaux]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrianna
Apprenti(e)-forgeron
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Mer 22 Aoû - 8:01

Adrianna sourit, ça aait du faire un peu mal mais il avait eu de la chance. Elle vit que Lena s'apprêtait à partir.

-Au revoir, j'espère que tu n'auras pas un trop mauvais souvenir de nous. Belial, le maître forgeron, à un caractère bien trempé, comme ses armes d'ailleurs...."

Elle adressa un dernier sourire à la jeune femme et se retourna vers Baator.

-Mon père était forgeron à titre privée, il travaillait à la maison, j'aimait beaucoup le voir travailler. Et je suis sûre qu'il aurait apprécié de me voir suivre sa trace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baator
Armurier
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Mer 22 Aoû - 15:50

-Permet moi d'en douter, un homme, et un père à plus forte raison n'aimerait pas vraiment voir sa faille déformée par une musculature surdéveloppée dans le haut du corps. De plus il préfererait la laisser a un riche marchand qui ferait d'elle une femme riche... Surtout si elle à un joli minois.

Il releva les yeux et la fixa un moment, histoire de lui faire comprendre qu'elle était la personne en question, mais elle avait probablement du s'en douter. il ne cilla pas un instant puis finit par reprendre avant de trop troubler la jeune femme par un silence prolongé.

-Enfin vous connaissez votre père mieux que moi, enfin, normalement. J'aurais aimé revoir le mien avant d'être enfermé dans cet endroit.Mais un jour nous sortirons, et les uniques descendants de notre famille régneront sur le monde! Non je m'emporte un peu cela m'étonnerai, pourquoi pas des déesses aussi.

Il eut un sourire à cette absurdité, il lui arrivait rarement d'évoir des moments de folie comem celui ci, en bon plaisantin qu'il pouvait être, ce n'était peut-etre pas un hasard, et c'était peut-être même lié à la demoiselle présente...

[Cherchez le clin d'oeil XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrianna
Apprenti(e)-forgeron
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 23 Aoû - 9:11

Adrianna sourit de plus belle elle fit un pas vers Baator, elle était très près de lui.

-Non, mon père me montrait comment il faisait, et je le connaissait mieux que toi. En plus, il ne m'aurais pas mariée de force à un marchand, l'argent ne l'interressait pas. Et il savait trop bien que je me serai enfuie ou que j'aurais trouvé le moyen de n'avoir plus un joli minois comme tu dis. En plus si je me muscle aussi le reste du corps cela ne se verra pas, et sache que l'on peut être très fort sans que cela se voie.

Adrianna repensa à ce qu'il avait dit en dernier, il y avait beaucoup de sens à sa phrase. Elle secoua la tête amusée.

-Mes enfants à moi et leurs enfants ne dirigerons pas le monde, moi vivante, j'essayerais de leur apprendre que cela ne sert à rien de diriger et de conquérir. Que le seul monde qui mérite d'être conquis est celui que délimitent notre peau et nos pensées. Que les autres existent pour être vivités. Simplement visités.

Elle accentua les deux derniers mots et fixa Baator, sans ciller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baator
Armurier
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 23 Aoû - 9:45

-Dis moi, tu as eu le temps de cogiter pour trouver pareille réplique... Si je suis ton raisonement on ne doit pas tenter de conquérir le territoire d'un peuple avec une autre couleur de peau que la nôtre. Ma foi c'est une solution plus que convenable, cela évite les guerres de territoire. Mais dis toi aussi que deux voisins, qu'ils aient les mêmes pensées ou non, et qu'ils aient la même couleur de peau ou non ont de grandes chance de se quereller un jour a cause d'un infime morceau de territoire. Mais bref, les polémiques sur la propriété me donnent mal au crâne, tu veux boire quelque chose?

Il s'éloigna à grand pas, si il prétendait que les grands discours lui donnaient des mots de crâne c'était pour cacher que la proximité le mettait plutôt mal à l'aise, et le fait qu'il lui aurait suffit d'incliner la tête en avant pour toucher le front d'adrianna l'avait en effet mis mal à l'aise. Cette fois son regard l'avait trahi! il n'avait pas fait office de bonne défense!
Il s'approcha du placard ou Belial rangeait ses boissons et en tira un cruchon de vin et deux gobelets de bois. Il en versa dans les deux gobelets et se raprocha d'Adrianna. I lui présenta le gobelet de la même façon que son mâitre l'avait fait pour lui deux jouors auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrianna
Apprenti(e)-forgeron
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 23 Aoû - 10:39

Adrianna avait remarqué le comportement bizarre de Baator et ele avait bien compris qu'elle en était la cause.

-Merci.

Elle prit le verre de vin, un petit sourire amusé aux lèvres. Elle bu une gorgée. Elle planta son regard dans celui de Baator et décida de ne plus les fixer, elle observa son visage sans se consentrer sur un détail car les yeux d'acier du jeune homme la troublaient.

-Dis moi, quel mot préfère tu? Quel mot te correspond?

Elle fit tourner le gobelet entre ses mains, pensive, sans quitter des yeux le visage de Baator mais sans s'arrêter sur ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baator
Armurier
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 23 Aoû - 14:08

-Tu as de droles de questions...

Il s'appuya sur l'une des poutres qui tenaient le plafond et porta son lèvre a ses lèvres plusieures fois, réflechissant a un mot original et a la construction plus ou moins compliquée, mais qui sonanit bein en le prononçant. Il eut une illumination en regardant les braises d'une des forges.

-Je dirais Méphistophéllique. Cela n'inspire pas la bontée la joie et tout ce qui va avec mais je trouve que sa sonne bien, quand au mot qui me correspond...

Cette fois ci il cherchait quelque chose de particulier, qui inspirait la puissance, non pas qu'il se prenait pour le plus fort mais son caractère impulsif (car il se savait ainsi mais ne faisait rien pour changer) lui faisait d'abord penser au feu, mais si on savait ne pas lui manquer de respect il pouvait etre le plus docile des hommes et le plus doux des amants. Quel mot donc pourrait bien lui correspondre.

-J'en ai fichtrement aucune idée... à moins que... Musique, oui c'est cela, comme la musique je peux changer en une mesure, comme la musique je peux me faire doux ou brutal, comme la musique je peux vous casser les oreilles, fit il avec un petit rire, ou rendre un moment très agréable.

Il avait soudainement arreté de rire sur les derniers mots et avait pris un air étrange, les sourcils légèrement froncés, les coins des lèvres très légèrements relevés et son regard fixant celui d'Adrianna qui l'évitait à tout prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrianna
Apprenti(e)-forgeron
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 23 Aoû - 14:23

-Tu as de drôles de questions...

Adrianna eu un sourire amusée et ses yeux pétillèrent un instant. Elle bu une gorgée de vin, quittant les yeux du visage de Baator.

-Je dirais Méphistophéllique. Cela n'inspire pas la bontée la joie et tout ce qui va avec mais je trouve que sa sonne bien, quand au mot qui me correspond...

Adrianna se tourna vers Baator.

-C'est sûr, une incarnation du diable n'a rien de joyeux. Mais le mot sonne bien, je trouve aussi.

Elle attendit la réponse sur un mot qui lui correspondrait. Patiente. Quand elle vint elle l'écouta avec attention.

-J'en ai fichtrement aucune idée... à moins que... Musique, oui c'est cela, comme la musique je peux changer en une mesure, comme la musique je peux me faire doux ou brutal, comme la musique je peux vous casser les oreilles, fit il avec un petit rire, ou rendre un moment très agréable.

À la fin de sa phrase Baator cessa de rire, il essaya de croiser son regard. Adrianna entendant ces mots releva les yeux et croisa son regard, volontairement. Ses yeux d'aciers la captèrent en un instant. Les siens noirs comme la nuit étaient animés d'une lueur étrange. Sans savoir pourquoi elle rougit un peu, mais elle se contrôla rapidement et son visage qui avait été en feu un instant redevint blanc comme la neige. Baator aussi avait l'air bizarre. Pour ne pas laisser le malaise trop s'installé Adrianna prit la parole d'une voix qu'elle voulait assurée et neutre, comme si il ne c'était rien passé.

-Moi le seul mot que j'aime et qui me va c'est la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baator
Armurier
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 23 Aoû - 15:09

Baator avait légèrement mis une tention, conscient, il s'en amusait, Il aimait voir comment les proies se sortaient des pièges tendues devant elle, bien sur cela n'avait rien de méchant, bein au contraire. Les yeux noirs d'Adrianna finirent inmaquablement par croiser les siens et elle devint rouge pivoine, mais en quelques secondes elel reprit constance ets on teint laiteux. Elle s'adressa alors a lui, et il cru desceler dnas l'intonantion de la phrase un léger trouble.

-Liberté... ce n'est pas vraiment ce qui nous convient a nous en ce moment, mais à toi je n'en ai aucune idée. Ceci dit, c'est vrai qu'one st toujours libre de choisir ce que l'on veut et va faire, que ce soit bein ou mal, notre libre arbitre décide.

Un détail revint dans la lumière de son esprit, elel n'était pas mariée, était-ce une aubaine? C'était à réflechir, elle était plutôt jolie, aimable, et elle était dotée d'un sens de réflexion, des qualités qui ne sont pas donées à tout le monde, surtout les trois réunies.

-Dis moi plutôt, même si apparement cela ne se fait pas de demander à une femem son age je le fait tout de même. Tu n'as pas l'air de comemncer à perdre tes dents, tu dois avoir...Dix-huit, dix neufs ans?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrianna
Apprenti(e)-forgeron
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Ven 24 Aoû - 9:22

-Dis moi plutôt, même si apparement cela ne se fait pas de demander à une femme son âge je le fais tout de même. Tu n'as pas l'air de commencer à perdre tes dents, tu dois avoir...Dix-huit, dix neufs ans?

Adrianna finit son verre, elle le posa sur la table et se tourna vers Baator. Elle n'avait pas d'illusions, Baator ne lui demandait pas ça que par curiosité.

-J'ai dix-neuf ans. Et pour répondre à une des questions que tu dois te poser je suis libre.

Elle se rapprocha du jeune homme, très près comme lorsqu'il avait bouger.

-Et toi, quel âge as tu? Plus de 20 ans je suppose.

Elle ne lui avait pas laissé le temps de dire quoi que ce soit. Elle avait un grand sourire amusé, elle aimait bien le mettre mal à l'aise en se placant de sorte que si il baissait la tête il lui touchait le front. Et sa question avait deux réponse: une toute simple, la réponse à la question formulée et une autre, une informulée: était-il libre, elle, elle avait répondu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Apprentissage de l'art de la Forge
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maître de la Forge et Deathwing
» [Forge World] Commander en ligne / Comment cela se passe?
» Apprentissage accéléré
» [Majan, Raphaël] L'apprentissage
» Monde Forge de Viridian (liste alternative AMTL)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Quatre Éléments :: Quartier est :: Forge Saint-Maurice-
Sauter vers: