AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Apprentissage de l'art de la Forge

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Apprentissage de l'art de la Forge   Mer 15 Aoû - 14:09

Belial venait d'entrer dans l'atmosphère chaud et humide de la forge en regardant autour de lui, personne... seulement lui et ses outils, il avait donné rendez-vous à sa nouvelle apprentie pour lui apprendre comment être forgeron, cependant le petit homme se demandait encore ce qu'il l'avait poussé à faire ce choix là, cette gamine était une femme après tout et il serait peut-être mal vu d'être en compagnie d'une jeune fille alors qu'il était assez vieux pour être son père. Le forgeron se prit une chaise et s'assit près de son établie avec un gros morceau de fer qui aurait l'air assez bon pour faire une épée de qualité, il regarda ses outils.

Son marteau et son enclume reposaient au même endroit qu'hier lorsqu'il avait quitté la forge pour le confort de son lit de paille. Il prit ses tenailles et se mit à les regarder soigneusement en pensant à les changer, celles-ci commençaient à être usées et légèrement difforme: l'effet de chaleur des morceaux de fer qu'il façonnait se transmettait à ses outils et lorsqu'il les trempait dans un bassin d'eau froide, les outils tordaient puisqu'ils n'étaient pas de la même qualité qu'un morceau de métal servant à faire une épée.

L'homme se tourna vers son deuxième établie où tous les outils qui servaient à façonner les armes qu'il faisait reposaient, une fine couche de poussière les recouvraient. Il ramassa un torchon dans un tiroir au deuxième étage et entreprit de nettoyer les outils pour la journée à venir.
Il s'attendait à voir sa nouvelle apprentie d'un moment à l'autre, il dénicha un vieux bâton de fer qu'il posa près de lui, un morceau sur lequel elle pourrait se pratiquer le moment venu. Se grattant la tête, il partit chercher un chariot qu'il remplit de charbon de dedans la réserve, il l'emmena près de la forge en question près de l'arrière du bâtiment et entreprit de placer les morceaux de façon à se que le feu put brûler le plus fort possible sans toutefois l'allumer pour l'instant.

Il retourna s'asseoir sur sa chaise en regardant une peinture d'un autre de ses apprentis, Baator, il se souvenait de cette élève et un brin de nostalgie remonta en lui. Il se plaça plus confortablement sur sa chaise en bois et se mit à sommeiller dans la pénombre de la forge Saint-Maurice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baator
Armurier
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Mer 15 Aoû - 16:17

Le village était plutôt calme en ce jour, et Baator, prenait son unique jour de repos depuis de nombreux mois. Il y avait de nombreuses perspectives, pour l'heure, faire un tour dans cette forêt maudite, ou encore rendre visite à son ancien maître de la forge. Et ce fut pour cette option qu'il opta, il bifurqua alors à gouche et passa derrière la boutique d'un boucher. Il traversa une place à grands pas et pris un virage serré pour éviter un homme et son cageot de fruits.
Il arriva enfin devant le batiment qu'était la forge de Belial Guerluse. Les portes de bois étaient ouvertes sur l'atelier et dans la forghe même un feu brulait doucement. Belial était assis à gauche et dormais apparament, il était face à un tableau de Baator représentant la forêt, et au centre les arbres formaient une arche, une sortie de cet endroit maudit. Le jeune homme l'avait peinte en quelque semaines, trois se rapellait-il, juste apres la mort de la jeune fille. d'ailleurs sur la droite du tableau on pouvait apercevoir entre les troncs, une fine silhouette vétue d'un manteau d'ou dépassaient deux cornes de cerf.

C'est là qu'il vit que son ancien maître dormait, et il suffit a Baator d'une tape sur l'épaule pour réveiller le vieux forgeron.

-Dormir pendant le travail, ce n'est pas ce que vous m'aviez appris à ne pas faire? fit le jeune homme en guise de bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Mer 15 Aoû - 16:46

-Dormir pendant le travail, ce n'est pas ce que vous m'aviez appris à ne pas faire?

- Mmmh? Oui, oui, bien evidemment, tu ne peux en aucun cas dormir lorsque tu t'acharnes à faire fondre du fer pour lui enlever les impuretés pour ensuite le transformer en acier puis le modeler à tes désirs, mais vois-tu une forge bien chaude où je cours pour alimenter le feu en faisant attention à la bonne couleur de l'outil? Non? Bien, dans ce cas je ne vois pas pourquoi je n'aurais pas pu somnoler un peu...

Le forgeron se leva et donna l'accolade à son collègue. Puis lui tira un chaise tout en s'assisant lui-même.

- Donc que viens-tu faire à la forge aujourd'hui mon ami?

Le forgeron se leva encore une fois et monta l'escalier vers le deuxième étage et redescendit les marches avec deux coupes propres et une petite bouteille de vin. Il se remplit une coupe et tend l'autre à son ancien élève en haussant un sourcil pour savoir s'il en veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baator
Armurier
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Mer 15 Aoû - 17:42

Baator accepta avec joie l'acolade de son ancien maître et s'installa sur la chaise que lui tendait ce dernier. Il attendit ensuite les quelques secondes que le forgeron prit pour chercher de quoi boire un peu, en redescendant, il lui tendit la coupe pleine d'un bon vin rouge, une denrée qui se faisait de plus en plus rare depuis qu'ils étaient coupés du monde. L'armurier accepta la coupe et en but une gorgée avant de répondre.

-Rien de bien extraordinaire, je ne veux pas perdre mon temps à abattre de troncs alors qu'ils repousseront inéluctablement, et je voulais prendre une pause aujourdhui. J'aurais encore pus lire un bon vieux bouquin mais j'avais envie de voir ce que tu devenais. d'autant plus que j'ai entendu dire que tu prenais une apprentie, une petite jeune en plus, j'avais envie de voir comment tu allait t'y prendre avec elle et surtout savoir si tu alalis lui bruler quelques cheveux avec ton tison. fit il en se massant le cuir chevelu.

En effet, un joue d'hiver si il se souvenait bien, une barre de fer rougie par le feu lui avait frolé le crâne et avait tranché sa magnifique queue de cheval. Ce fut une grave erreur, car plus rien ne retenait les cheveux qui venaient sans cesse gener la vision de l'apprenti forgeron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Mer 15 Aoû - 18:21

- Ah non, tu sais je ne vais pas laisser mon esprit s'égarer, tu sais j'avais complètement oublié de mettre un gant et d'utiliser les tenailles pour prendre ce bâton d'acier cette journée là et tu es assez chanceux puisque lorsque je me suis tourné dans le but de l'échapper tu étais là à activer le souflet, je ne pouvais pas l'échapper sur ta tête donc je l'ai laissé tomber plus loin mais la barre à brûler la lanière de cuir qui retenait tes grands cheveux et les cheveux en questions donc ils étaient libres de descendre devant tes yeux. En plus ma main droite était gravement blessée et si tu te souviens bien, je n'avait pas pu travailler pendant deux semaines. Donc te rends-tu compte que si je te l'avais échapper sur la tête, tu ne pourrais pas être présent à ce moment même? Je vais faire attention à ne pas faire la même erreur avec ma nouvelle apprentie.

Le forgeron se resservit un verre de vin puis déposa sa coupe sur une petite table plus loin et réactiva le feu; la journée venait de commencer.

Il monta l'escalier vers le haut de la fournaise et laissa tomber une grand seau de charbon dans un trou dans le sol où s'activait les flammes, puuis redescendit activer les soufflets énormes pour donner de l'air au feu. Il répéta se manège plusieurs fois de suite avant de prendre un long morceau de fer en plus de celui qu'il observait tantôt avant de placer ces longues barres de fer dans le feu pour les faire chauffer. Puis il recommenca, il jeta encore et encore plus de charbon puis alla chercher un nouveau chariot bien remplit et du bois beaucoup de bois, il jeta seau après seau alternant morceaux de bois et charbon puis il redescendit voir ses barres de fer. Elles étaient devenu rouge cerise, il ramassa les tenailles puis les déposa sur son enclume avant de frapper avec son marteau et frappa les barres justqu'à ce qu'elle n'en forment plus qu'une, elle mesurait environ 5 pieds à en voir la longueur et elle refroidissait lentement après s'avoir fait frapper pendant quelques minutes.

Son ancien apprenti devait être entrain de faire quelque chose de similaire, il y avait plusieurs enclumes et la forge était assez grande pour 2 personnes. Puis il regarda sa barre, elle n'était plus du fer maigrelet et impure mais une bonne bare d'acier réduit de toute impureté, cependant encore fragile et très cassant. Il devait avoir passé au moins 3 bonnes heures depuis qu'il s'était mis à la tâche. Il regarda attentivement et décida de l'amincir pour en faire une épée bâtarde, les épées qu'il préférait, il pourrait même garder celle-ci pour lui.

Il retourna vers la fournaise principale et replaça la barre dans le feu et lorsque la barre devint rouge cerise encore une fois, puis la ramena vers son enclumer et plia puis replia et réétira la barre la rechauffant au besoin, créant ainsi une lame d'acier de type damassée, le forgeron pouvait alors parler d'une épée presque unique. Il leva les yeux de son oeuvre et se rendit compte que le soir était presque tombé. La barre avait grandement diminué en épaisseur ne faisant que 1 pouce et demi, cependant il restait encore le processus de trempage qui permettait à sa lame d'être presque incassable et le polissage, puis il devait affuter sa lame avant d'officiellement dire qu'elle était fini et prête à servir. Il n'aurais qu'à finir demain, il était tard et il avait vraiment faim. Il déposa sa lame sur son établie et monta chercher des fruits qu'il avait mit dans une cache dans une des salles du deuxième étage.

[H-J: Wahh, tout un message, j'aurais dû devenir forgeron depuis longtemps, j'espère que ça te dérange pas si j'ai pas fait de mention de toi dans ce message sur la fabrication de mon épée.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baator
Armurier
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Mer 15 Aoû - 18:43

Ils trinquèrent ensemble et Belial lui démontra qu'e c'était une chance que ces cheveux aient brulé plutôt que son crâne, ce qui n'était pas tout à fait faux, mais tout de même!
Dès ce moment là tout redvint comme avant, en quelques minutes ils se mirent à travailler tous les deux sur une enclume différente comem il y à encore quelques annés, sauf que cette fois ci, Baator était plus expérimenté, aussi prit il plusieurs tiges d'acier brut et utilisa le même processus, il finit par obtenir une lame droite large de deux pouces et longue de cinq pieds, une arme très lourde, seulement il fallait encore la travailelr pour lui donner une forme étrange, une forme de flamme. Baator avait toujorus révé de posseder une flamberge tel les paladins des chansons de geste. Aussi entreprit-il de se forger la sienne, il lui falalit donc onduler la lame, un procédé plutôt difficile et fastidieux mais qui bein executé faisait de la flamberge une arme redoutable, outre ses deux pointes en vbas de la lame et sa forme a faire pâlir un troll, on dit que la flamberge preojettait lors des coups des ondes dans la lame qui pouvaient destabiliser un adversaire. Le seul bémol était que cette lame se maniait avec un certaine lenteur.

A la fin de la journée, sa lame ressemblait a une simple plaque d'acier tordu d'une façon étrange, il lui faudrait plusieurs jours pour pauffiner la lame, l'affuter et enfin la sceller dans la garde qui demanderait selon ses propres gouts un bon travail d'orfèvrerie, mais cela, Belial lui avait appris.
Le soleil se couchait et l'aprentie ne s'étais aps encore présentée. Belial monta une fois de plus à l'étage et en redescendit avec une coupe de fruit. Baator que le travail avait fait oublié sa faim ouvrit de grands yeux ronds et se prit l'une des pommes.

-Hum, je te rembourserai les tiges d'acier, dis moi maintenant, qui est cette jeune aprentie, comemnt l'as tu connue, tout ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Mer 15 Aoû - 18:57

-Hum, je te rembourserai les tiges d'acier, dis moi maintenant, qui est cette jeune aprentie, comemnt l'as tu connue, tout ça?

- Laisse faire pour les barres, elles sont un cadeau, tu sais être forgeron rapporte beaucoup ce qui nous permets d'acheter beaucoup de minerai.
Comment ai-je connu cette jeune dame dis-tu? C'est elle qui est venue me voir pour demander un poste d'apprenti et moi qui était sidéré de voir une jeune fille demander d'être forgeron, je ne pu qu'accepter, cependant elle est en retard. Mmmh délicieux ces fruits.


Le petit homme fit un clin d'oeil à son ancien apprenti devant cette allusion à ne rien pouvoir refuser aux femmes puis il marcha et s'étira ayant passé la journé pencher sur son enclume. Il retourna s'asseoir sur sa chaise et ferma les yeux devant la lueur du soleil couchant dans le lointain sans toutefois s'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baator
Armurier
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Mer 15 Aoû - 19:12

-Ah Oui, sa rapporte quand il y a des clients, l'année dernière, un homme est passée dans le village juste pour m'acheter un harnois, cotte de maille, bassinet, plastron, tout, une bonne armure, aux motifs finement ciselés. J'avais réussi a y incruster quelques améthystes et avait peint certaines figures avec une peinture de couleur or. Du bon boulot l'armure aurait même pu servir pour une batailel mais vu la carrure de cet homme il a du s'en servir comme armure d'apparat. Mais toujours est-il que la vente de cet armure m'as raporté de quoi vivre et me fournir en materiel pendant trois mois.

Puis il aborda la question de l'aprentie. Il avait aparement sufit d'un sourire a cette jeune péronelle pour que le vieux Belial accepte de faire d'elle une forgeronne.

-C'est dommage de voir une femme devenir une armoire à glace... Le retard hein, que veux tu c'est uen femme. A propos de femme, il faudrait que je finisse par en trouver une ou je vais finir vieux garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrianna
Apprenti(e)-forgeron
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 16 Aoû - 7:31

Adrianna était en retard, elle aurait du arriver bien plus tôt à la Forge, mais elle avait eu quelques problèmes avec une bandes de jeunes hommes douteux. Ils avaient regretté de l'avoir rencontrer.
Adrianna rentra dans la Forge en courant puis s'arrêta, elle savoura un instant la puissance de ce lieu qu'elle aimait puis elle se dirigea silencieuse vers une salle d'ou venaient la seule lumière et des voix d'hommes.
Adrianna se plaça devant la porte mais l'ombre la cachait, les hommes parlaient comme si rien était. La jeune femme sortit de l'ombre avec un grand sourire.

-Bonjour messieurs. Excusez moi de mon retard.

Elle n'était pas surprise de voir que Belial n'était pas seul, Adrianna avait beaucoup de retard et la Forge manquait un peu de chaleur autre que celle du feu quand on est seul.
Adrianna était vêtue de cuir sombre qui lui allait à merveille, le cuir lui permettait de se mouvoir souplement sans la gêner. Ses cheveux étaient tressés jusqu'à ses hanches et retenus par une lanière de cuir, quelques mèches rebelles pendaient autour de son visage fin. Elle avait des bottes du même cuir souple que ses vêtements et chacun de ses pas étaient silencieux. Elle avait une longue épée tranchante et très peu large dans son fourreau qui était sur son coté, prête à être dégainée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 16 Aoû - 9:11

-Bonjour messieurs. Excusez moi de mon retard.

Belial sourit les yeux fermés lorsqu'elle avait entré en coup de vent dans la pièce. Il se leva et chercha parmi les instruments pour apprentis qu'il avait dans une armoire près de sa chaise. Il ressortit un tablier en cuir assez petit qui pourrait faire pour la jeune dame ainsi qu'un morceau de métal inutilisable et inutile pour lui. Il se releva et tendit le tablier et le morceau de fer à la jeune dame tandis qu'avec l'autre main il lui serrait la main sans lui faire mal.

- Donc vous devez être Adrianna, comme vous avez pu remarquer la forge est un endroit fermer où la pénombre reigne sa facilite la tâche lorsque nous forgeons pour différencier les couleurs, mais la à vous voir je crois que vous devez être entrain de vous demandez de quoi le vieux maître est entrain de parler et je vous comprend ce fut la même chose pour le jeune Baator ici et pour moi-même lorsque j'ai commencé mon apprentissage. Donc, pour le moment il est tard et il fait trop noir pour travailler dans la forge et commencer tout de suite. Donc il y a une pièce dans le fond du couloir qui peut vous servir de chambre à coucher, il y a une armoire où vous pourrez ranger les pièces de fer ou d'acier que vous serez entrain de travailler.

Sur ce, il tourna les épaules de la dame gentiement et l'emmena vers sa chambre, il la laissa là à l'entrer de la pièce et lui souhaita de passer une bonne nuit, puis il retourna vers l'endroit où lui et Baator discutaient et lui souhaita bonne nuit aussi, Baator ayant déjà une chambre dans la forge. Ainsi la nuit passa avec quelques grognements par-ci par-là de la part des occupants et on entendit même quelques souris et finalement le matin se leva.

***********************************

Il se leva le lendemain, toujours le premier, n'étant point surpris par ce fait, il ramassa quelques fruits qu'il grignota rapidement puis descendit au niveau de la fournaise et l'alluma avec le reste de charbon d'hier une épaisse fumée noire s'en dégagea rapidement mais fut dissipée par une des soufflets que Belial activa silencieusement. Le feu commença à grimper et Belial retourna vers la réserve et revint avec d'autre charbon et du bois, aujourd'hui il devait façonner une garde pour sa lame, puis il devait racourcir l'épée d'environ 35 cm, puisque 5 pieds étaient largement trop grand pour une épée bâtarde de qualité. Il activa un soufflet et le feu commença à augmenter d'intansité. Il reprit sa lame et entreprit de la couper d'une longueur.

Il recommença à faire chauffer l'épée où il voulait couper, s'ayant déjà muni du marteau et d'un ciseaux à bois qui servirait à couper l'acier d'un trait simple. La lame chauffa juste qu'au rouge cerise encore une fois et le forgeron se dépêcha de la déplacer sur l'enclume qui était juste à côté, il prit son marteau et le ciseaux à bois puis donna un petit coup qui ne fit presque aucun bruit en coupant au travers de l'acier, en donna d'autre juste qu'à ce qu'il y ait 2 morceaux d'acier différents. Il rechauffa se bout fraichement couper de l'acier et enleva d'autre acier à ce que la lame soit parfaitement simétrique. L'épée avait une largeure de 3 pouces puis rétrécissait à 1 pouce où la garde allait s'insérer pour terminer l'épée.

Il se redressa et regarda autour espérant voir une des deux personnes qu'il avait vu venir vers la forge hier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrianna
Apprenti(e)-forgeron
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 16 Aoû - 10:06

Quand Belial avait montré sa chambre à Adrianna, celle ci l'avait trouvé un peu pressant et autoritaire, mais elle n'avait rien dit. C'éatit le meilleur des Forgeron et elle n'allait pas se faire remarquer alors qu'elle avait été en retard. Adrianna salua les deux hommes et referma la porte de sa chambre.
*******
Adrianna n'avait dormi que d'un seul oeil, comme d'habitude. Elle c'était lévée aux aurores et lu un de ses livres. Elle entendit des bruits et en déduisit que Belial était lévé. Sans se presser, elle mit un pantalon de cuir et une chemise noire, puis elle s'attacha les cheveux en queue de cheval avec une lanière de cuir.
Elle sortit de sa chambre et se dirigea vers le coeur de la forge. Elle aperçut Belial devant la fournaise. Adrianna s'approcha et regarda un instant l'épée que son maitre forgeait, elle allait être une très belle épée quand il l'aurait finie.

-Bonjour Belial.

Adrianna salua l'homme puis se tourna et s'approcha d'une table à l'écart de la fournaise. Elle prit un des fruits que Belial n'avait pas mangé.

-Je peux?

Elle montra la pêche à son maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 16 Aoû - 11:44

-Bonjour Belial

- Bon matin Adrianna, tu as bien dormi?

-Je peux?

- Oui sert toi, puis j'aimerais que tu ailles chercher le tablier que je t'ai donné et le vieux morceau de fer puis nous allons commencer ton apprentissage, mais avant es-tu certaine de vouloir devenir forgeron, tu peux toujours changer de choix, mais lorsque tu auras commencer tu ne pourras plus changer d'avis puisque je vais te montrer des secrets précieusement gardés qui se rapprochent de l'alchimie puisque nous utilisons feu, eau, terre et air pour produire notre art. Acceptes-tu?

Il se leva et s'étira puis en entendant qu'elle soit partie chercher de quoi elle avant besoin Belial observa sa lame et planifia le reste des choses à faire pour terminer l'épée bâtarde. Il ramassa la partie coupée de la barre d'acier et commença à la refaire chauffer tranquillement dans le feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrianna
Apprenti(e)-forgeron
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 16 Aoû - 11:49

- Bon matin Adrianna, tu as bien dormi?

- Oui. C'était parfait.

- Oui sert toi, puis j'aimerais que tu ailles chercher le tablier que je t'ai donné et le vieux morceau de fer puis nous allons commencer ton apprentissage, mais avant es-tu certaine de vouloir devenir forgeron, tu peux toujours changer de choix, mais lorsque tu auras commencer tu ne pourras plus changer d'avis puisque je vais te montrer des secrets précieusement gardés qui se rapprochent de l'alchimie puisque nous utilisons feu, eau, terre et air pour produire notre art. Acceptes-tu?

-Bien sûr. Il en faudrait beaucoup pour que je change d'avis et même... non rien ne peu me faire changer de décision.

Son ton était ferme et décidé, jamais elle ne faillirait à son choix. Adrianna mangea la pêche et retourna dans sa chambre. Elle enfila prestement son tablier de cuir mat puis saisit le morceau de fer qu'elle avait rangé dans l'armoire. Adrianna se présenta devant Belial.

-Voilà, j'ai tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 16 Aoû - 12:13

- Donc, nous pouvons commencer.

Il partit chercher ses pinces et un outil qu'il avait inventé qui permettait de faire des trous. Il prit sa pièce d'acier chaude d'une couleur rouge cerise et commença à forer des trous au centre de la pièce d'acier, qui servirait à faire la garde de son arme. Il tourna la tête vers son apprentie, le visage ruisselant de sueur puisqu'il se dépêchait de terminer avant que l'acier redevienne frois et lui dit:

Place ton morceau de fer dans le feu sur la grille que tu vois sur celle du haut, et rajoute du charbon par le haut de la fournaise, ainsi ton fer deviendra de l'acier, le charbon ayant assez d'ingrédient nécéssaire pour transformer le fer en acier et en lui enlevant toutes ses impuretés. Ainsi tu vas avoir un morceau d'acier, lorsque tu auras versé au moins 3 seau de charbon, il faudra que tu actionnes les soufflets pour faire grimper la chaleur de ton feu. Puis je te ferai étudier les couleurs. Utilise toujours des gants pour faire se genre de travail et n'oublies pas de continuer à alimenter ton feu, c'est ça le plus important, il ne faut pas qu'il meure.

Le forgeron regarda sa pièce et les 6 trous qu'il avait percé dedans, il n'y avait presque plus de métal à enlever pour permettre à la lame de passer. Il alla prendre une lime sur son établie et se mit à frotter sa pièce pour que le rectangle découpé au milieu soit presque parfaitement droit. Puis il regarda l'apprentie qui s'affairait à faire ce qu'il disait. Il s'aprocha de la porte d'entrée de la fournaise où et commença à expliquer certaines choses à l'apprentie.

- Donc, tu dois toujours te souvenir que pour travailler il faut que la forge soit pleine de pénombre, ça te permet de mieux distinguer les couleurs de la pièce que tu désires forger. Mais là tu dois te demander qu'est-ce que l'histoire des couleurs, hé bien, les couleurs sont une des parties les plus importantes de l'art de la forge. Ainsi lorsque tu veux créer des pièces qui sont résistantes mais que tu peux utiliser il faut que l'acier atteigne une certaine couleur pour garder certaines propriétés mais assez malléable pour le transformer en l'objet que tu désires créer, des questions jusqu'à présent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrianna
Apprenti(e)-forgeron
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 16 Aoû - 12:27

Adrianna affila ses gants et placa le fer comme indiqué. Elle prit un seau de charbon et le versa doucement par le haut de la fournaise, son seau vide elle se servi d'une pelle pour le remplir. Puis elle le versa comme le précédent, sans rien dire et sans faire tomber de travers le charbon. Elle avisa le feu qui baissa et elle rajouta du bois ensuite elle recommenca avec le charbon regarda son morceau sur la grille, trois seau... Elle repris un demi seau et le versa aussi.
Satisfaite et actionna les soufflets, quelques gouttes salées de sueur coulèrent sur sa tempe mais elle les ignora, elle se concentait sur son travail. Elle sursauta quand Belial lui parla, sans arrêter les soufflets Adrianna écouta avec attention.

- Donc, tu dois toujours te souvenir que pour travailler il faut que la forge soit pleine de pénombre, ça te permet de mieux distinguer les couleurs de la pièce que tu désires forger. Mais là tu dois te demander qu'est-ce que l'histoire des couleurs, hé bien, les couleurs sont une des parties les plus importantes de l'art de la forge. Ainsi lorsque tu veux créer des pièces qui sont résistantes mais que tu peux utiliser il faut que l'acier atteigne une certaine couleur pour garder certaines propriétés mais assez malléable pour le transformer en l'objet que tu désires créer, des questions jusqu'à présent?

-J'ai compris. Mais maintenant je fais quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 16 Aoû - 12:45

-J'ai compris. Mais maintenant je fais quoi?

- Maintenant tu observes et tu apprends, regarde lacouleur de ton morceau, il approche du rouge pâle, ceci est on bon signe. Donc les couleurs en ordre de chaleur serait de rouge pâle à jaune clair, cependant, seul un homme ou une femme ne peut faire plus que orange. Je t'explique, lorsque tu chauffe un morceau, il devient lentement rouge et lorsqu'il est rouge cerise, c'est là au meilleur moment pour modeler ton morceau, puis lorsque tu atteint orange, il y a des risques qu'il casse et devienne inutilisable, mais pour monter plus haut encore il y a orange-jaune, puis jaune ensuite jaune doré et finalement jaune clair, lorsque tu atteint les degrés de jaunes c'est que vous êtes 4 ou plus à travailler, à 5 vous pouvez être 2 a versé le charbon dans l'entrer en haut, 2 autres activent les soufflets et le dernier fait des allez-retours à la réserve de charbon pour alimenter le tout, avec un système comme celui-ci tu peux facilement atteindre de très haute température, mais seul je n'ai jamais été plus chaud que orange.

De plus, lorsque tu achètes un endroit pour faire une forge, il faut que tu puisses te déplacer facilement aux différents endroits. Personellement, je te conseillerais de mettre un enclume près de ta fournaise pour perdre le moins de chaleur possible à transporter ton morceau d'acier. En plus, tu veux avoir un grand baquet d'eau où d'huile pour tremper des pièces lorsque tu as fini des modelées pour la rendre moins cassantes. L'huile en plus permet de garder la rouille loin de ton objet. Me suis-tu toujours
?

_________________
De tous les éléments, air, terre, eau et feu, les hommes en ont seulement volé un des Dieux. Le Feu. Et avec le Feu, l'homme étendra sa domination sur le monde entier.
*Anonymus*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrianna
Apprenti(e)-forgeron
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 16 Aoû - 12:52

Adrianna actionnait toujours les soufflets pour ne pas perdre la chaleur.

- Maintenant tu observes et tu apprends, regarde lacouleur de ton morceau, il approche du rouge pâle, ceci est on bon signe. Donc les couleurs en ordre de chaleur serait de rouge pâle à jaune clair, cependant, seul un homme ou une femme ne peut faire plus que orange. Je t'explique, lorsque tu chauffe un morceau, il devient lentement rouge et lorsqu'il est rouge cerise, c'est là au meilleur moment pour modeler ton morceau, puis lorsque tu atteint orange, il y a des risques qu'il casse et devienne inutilisable, mais pour monter plus haut encore il y a orange-jaune, puis jaune ensuite jaune doré et finalement jaune clair, lorsque tu atteint les degrés de jaunes c'est que vous êtes 4 ou plus à travailler, à 5 vous pouvez être 2 a versé le charbon dans l'entrer en haut, 2 autres activent les soufflets et le dernier fait des allez-retours à la réserve de charbon pour alimenter le tout, avec un système comme celui-ci tu peux facilement atteindre de très haute température, mais seul je n'ai jamais été plus chaud que orange.
De plus, lorsque tu achètes un endroit pour faire une forge, il faut que tu puisses te déplacer facilement aux différents endroits. Personellement, je te conseillerais de mettre un enclume près de ta fournaise pour perdre le moins de chaleur possible à transporter ton morceau d'acier. En plus, tu veux avoir un grand baquet d'eau où d'huile pour tremper des pièces lorsque tu as fini des modelées pour la rendre moins cassantes. L'huile en plus permet de garder la rouille loin de ton objet. Me suis-tu toujours
?

-Je crois que oui. D'après ce que je sais, une arme trempée dans l'eau serait plus cassante mais plus solide qu'une lame dans l'huile, celle ci en revanche sera plus souple, mais c'est une façon de parler.

Adrianna faisait rentrer chaque information dans sa tête, elle se répètait chaque phrase avec acharnement, jusqu'à les savoir presque par coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 16 Aoû - 13:14

-Je crois que oui. D'après ce que je sais, une arme trempée dans l'eau serait plus cassante mais plus solide qu'une lame dans l'huile, celle ci en revanche sera plus souple, mais c'est une façon de parler

- Non pas exactement, Belial se gratta la tête pendant un instant, puisque l'eau est de l'eau, lorsque l'acier chaud entre en contact avec de l'eau froide les pores de l'acier s'ouvrent permettant ainsi au particule de rouille de pénétrer dans l'acier pouvant l'endommager, mais avec l'huile les pores de l'acier se retrouve bouchés et ils ont le temps le temps de se refermer, de plus, il restera toujours une fine couche d'huile sur ta lame après l'avoir trempé sans l'utiliser, souviens-toi garde les objets que tu utilise bien huiler, ça les préserves plus longtemps. Il faut te souvenir également que lorsque tu atteins le rouge cerise, c'est une température pour modifier le morceau d'acier ou de fer que tu as en main, il ne faut surtout pas que tu trempe un objet à cette température là sinon il casserait. Lorsque tu as fini de transformer un morceau d'acier, tu le laisse reposer jusqu'à ce qu'il devienne froid.

Puis tu peux le refaire chauffer mais tu vas le mettre sur la grille du bas, plus près des cendres et plus près de l'air que font les soufflets, ainsi tu vas avoir une autre palette de couleur et la chaleur de ton morceau sera bien moindre que celle lorsque tu l'as forgé, en commançant par jaune pâle, jaune foncé, jaune paille, jaune paille foncé, brun, mauve, violet, blue foncé, bleu clair et bleu gris. Lorsque tu vas tremper ton objet, garde en tête que le tremper dans les tons de jaunes ne servirais à rien, tu aurais à recommencer, brun à violet est à la limite de l'acceptable mais ne dépasse pas le bleu, bleu clair est la couleur à laquelle tu devrais tremper ta lame ainsi elle sera rigide sur les tranchants mais souple au milieu. Est-ce que tu as des questions?

_________________
De tous les éléments, air, terre, eau et feu, les hommes en ont seulement volé un des Dieux. Le Feu. Et avec le Feu, l'homme étendra sa domination sur le monde entier.
*Anonymus*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baator
Armurier
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 16 Aoû - 15:24

Baator était resté pendant un moment dans l'encadrement de la porte et le fait que cette dernière soit oreintée plein sud lui avait permis d'éviter de se faire remarquer. Aussi avait il observé les deux personnages s'affairer, et il se vit à la place d'Adrianna, coifé de la même manière. cette pensée le fit sourire. Il puit constater que Belial lui servait exactement les mêmes discours qu'autrefois. Sauf que la fois précédente , c'était à son père que Belial s'était adressé, le jeune Baator na pouvais pas vraiment prendre cette décision sans l'accord de son tuteur. Il se décida enfin à faire irruption dans la pièce, vétu d'une tunique noire à haut col. Ses cheveux étaient attachés en une longue queue de cheval, signe qu'il allait travailler.

-Belial, ma demoiselle, fit il en guise de salut, continuez de travailler, ne vous dérangez pas pour moi!

Il passa derrière eux et pris un tablier dans l'armoire de droite. Il repris son morceau de fer diforme et le plaça dans la deuxième forge. Commença alors le manège des allers retours entre l'étage et le bas pour faire vivre un feu plus puissant. Tout en s'actiavnt sur ce qui devrait devenir une flamberge, il observait à la dérobée l'aprentie et l'avancement des travaux. Il devait encore onduler sa lame, quelque chose de difficile qui se faisait avec des sortes de burins dont le bout formait un arc de cercle large.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Jeu 16 Aoû - 16:41

Ayant terminer la leçons d'aujourd'hui sur les couleurs et ce qu'elles représentaint à son apprentie, il reprit le morceau qui servirait de garde qui était redevenue froid et pensa à lui donner une forme de bois de cerf avec de la cire et l'acide. Il gardait toujours se genre de chose dans la réserve et l'acide était cellée dans un contenant d'argile enduit de cire à l'intérieur et à l'extérieur. Il reprit la lame et glissa la garde dessus, c'était parfait! La garde et la lame s'assemblait parfaitement. Il pensant à les faire tenir ensemble en les chauffant jusqu'à l'orange mais préféra coincer des petites languettes de métal entre la lame et la garde et les insérer en place avec un marteau pointu à tête fine, cependant il tenait à former la garde qui aurait l'air de bois de cerf. Il partit prendre la cire et enduit toute la garde dedans en gravant à l'aide d'un bout de bois d'un pinceau. Il en laissant une grosse partie sans cire pour qu'elle puisse être rongé par l'acide puis laissa reposer la grade pour le reste de la journée, la cire prévenant contre la détérioration complète du morceau.

Il retourna dans la forge et reprit son épée environ 3 pouces de large, il prit un cube de métal et un marteau de 1.5 lbs et plaça une lanière de cuir imbibée d'huile sur le coin du cube. Il pourrait s'en servir pour faire des rainures dans sa lame d'épée, 3 d'un côté et 2 de l'autre. Il utilisa son marteau plus lourd pour arondir le coin du cube puis replaça le morceau de cuir dessus qui colla instantanément. Il prit la lame de l'épée et se plaça à une troisième fournaise laissa seulement la partie qui aurait un tranchant dans le feu, puis commença à monter des seaux de charbons puis activa les soufflets accroissant la température du feu à quelques 1500 degrés Farenheit sans toutefois le savoir, il se fiait sur la couleur. Il reprit la lame et la coinça dans un étau près d'une des enclumes. Il plaça le cube sur la pointe et commença à descendre le long de l'épée tout en frappant le cube avec le marteau créant des rainures sur la lame au beau milieu. Il continua un peu vers la gauche et un peu vers la droit créant trois rainures qui aurait besoin de quelque limage avec une lime ronde. Il laissa l'épée refroidir un peu et vérifier que les 3 lignes sur la lame était environ d'égale profondeur.

Satisfait il retourna voir la garde qu'il préparait et la sortit du pot d'argile plein d'acide. Il avait fais attention d'utiliser sa paire de vieille pince qui fendit et laissa tomber l'acier sur le sol, il le ramassa avec un chiffon revenu dans l'atelier et enleva toute substances cireuses sur la garde. Il fut plus que satisfait par le résultat et laissa le bout d'acier finement façonné. Il reprit la lame et la replaça dans le feu qu'il réactiva. Il rechauffa la lame et lorsqu'elle fut assez chaude il réutilisa le cube pour faire deux grandes lignes droites de l'autre côté de la lame. Il prit une lime ronde et commença à frotter le surplus de métal de sur l'épée. Ainsi il eut une surface uniforme et jolie. Il redéposa l'épée sur son établie avec la garde et son marteau et remonta se chercher quelques chose à manger.

_________________
De tous les éléments, air, terre, eau et feu, les hommes en ont seulement volé un des Dieux. Le Feu. Et avec le Feu, l'homme étendra sa domination sur le monde entier.
*Anonymus*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrianna
Apprenti(e)-forgeron
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Ven 17 Aoû - 5:39

-Belial, ma demoiselle, continuez de travailler, ne vous dérangez pas pour moi!

Adrianna releva un instant le tête pour sourire au nouveau venu avant de se remettre au travail. Elle actionna les soufflets encore un moment et sourit de plus belle quand son morceau de métal vira au rouge cerise. Elle le prit et le posa sur l'enclume inutilisée. Le morceau étant tout déformé Adrianna jugea bon de commencer par l'aplatir, elle prit un gros marteau crée pour ça et frappa méthodiquement à certains endroits. Cela produisait des étincelles mais le tablier la protégeait. Elle fini par obtenir un long morceau de métal droit et facilement transformable à présent.
Belial était occupé à faire les rainures d'une lame et l'autre homme était occupé près de la forge qui était dans le dos d'Adrianna donc elle ne voyait pas où il en était.
Son morceau d'acier à elle refroidissait et Adrianna le regarda passer au mauve. Elle attendit qu'il soit bleu clair, comme indiqué. Elle le plongea dans l'huile et l'égoutta au dessus du liquide puis elle le posa. Elle regarda Belial qui montait.

-Attends! Qu'est ce que je fais maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Ven 17 Aoû - 9:04

-Attends! Qu'est ce que je fais maintenant?

Belial redescendit suite à cette question inattendue. Il observa la jeune dame et son bout d'acier et malgré le fait qu'elle ne l'ai pas fait rechauffer comme la procédure l'exigeait, son bout d'acier était malgré tout assez solide. Il regarda le morceau puis Adrianna.

Que fais-tu maintenant? Mmmh, penses-y, est-ce que avant de tremper ta lame tu as fait tout ce que tu aurais pu faire pour la rendre meilleure lors de sont utilisation et le moins cassantes possible? C'est pour ça que moi je n'ai pas encore fait tremper ma lame, j'ai dû travailler encore dessus pour la rendre plus forte. Tu comprends? Maintenant si tu n'as pas d'autres questions je vais aller me coucher, bonne nuit ma jeune ami.

Le forgeron remonte l'escalier vers les étages du haut et se faufila dans sa chambre et se laissa tomber sur son lit avec une pomme qui mangea lentement avant de s'endormir.

**********************************************

Le lendemain comme toujours, le forgeron s'était levé le premier et avait immédiatement allumé la fournaise principale et commença à assemblé son épée, il plaça la garde et la glissa sur la partie du manche jusqu'à ce qu'elle accotte sur l'épée dans un assemblage parfait, il ramassa 8 petites pièces spécialement créer pour faire cela les coiça entre la garde et l'épée à l'aide d'un petit marteau à tête très fine ainsi la garde de l'épée ne pourrait pas glisser et s'enlever. Il pensa à faire les composantes du manche et trouva une pièce de de bois mou mais qui serais selon lui, durable, il reprit l'instrument qui lui servais à faire des trous et lui installa une longue barre aux côtés coupant. Il commença et fini par passer au travers du noeud au bout du morceau de bois.

Il partit chercher du fils qui étaient deux fils différent enrouler l'un autour de l'autre et il commença à tourner ces fils le plus serré possible autour du morceau de bois, il enroula et enroula puis lorsqu'il arriva au bout, il fit un noeud dans les fils qui passait inaperçu. Il recommença à faire chauffer la forge, au bout d'un moment, il prit deux petite languettes de fer et augmenta la chaleur du petit à petit jusqu'à ce que les deux languettes fussent orange, il en prit une avec les tenailles, laissant l'autre là. Il plia celle qu'il avait dans les pinces autour du morceau de bois qui commença à fumer légèrement dû à la température du fer chaud, il trempa rapidement le bout de bois dans l'huile à côté de lui et recommença le même processus avec l'autre morceau de fer, puis imergea complètement le morceau de bois avec les morceau de fer, puisque l'huile nourrit le bois, les morceaux de fer,eux, avaient rétrécis pour être prit dans le morceau de bois, faisant un assemblage si serré que c'était impossible à enlever.

Il glissa aussitôt l'épée dans le feu de la fournaise plus près de l'entrée d'air des soufflets et lorsqu'elle fut devenu bleue claire, il glissa le morceau de bois sur la partie qui servirait à faire le manche et trempa immédiatement la lame dans le bassin d'huile, ce qui la rendit solide et souple, il ne manquait plus que le pommeau qui serrait fixé au bout du manche dans l'espace qui restait entre le morceau de bois et le morceau d'acier. Il faudrait aussi affuter la lame, puis la polir. Satisfait de son travail qui avançait bien, il regarda la lame qui était finement assemblée et se dit que ça pourrait tout aussi bien être un chef d'oeuvre.

_________________
De tous les éléments, air, terre, eau et feu, les hommes en ont seulement volé un des Dieux. Le Feu. Et avec le Feu, l'homme étendra sa domination sur le monde entier.
*Anonymus*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leen
Apothicaire
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 28
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Ven 17 Aoû - 10:33

[suite de --> l'échoppe de l'apothicaire]

Leen arriva enfin devant la forge. Elle n'aimait pas cet endroit, et elle regrettait d'y être allée d'ailleurs. Il faisait chaud, et pourtant, elle était juste dehors. Elle ne voulait donc même pas imaginer la chaleur DANS la forge. Mais il n'y avait pas que ça, pas que la chaleur qui la mettait mal à l'aise, non... Le quartier entourant la forge (enfin..quartier...) était rempli de Guerluse. Non pas qu'elle était haineuse envers eux...non, elle était plutôt pacifique même, mais... mais elle avait peur, et plus facilement depuis que la forêt maudite avait poussée. Ils étaient enfermés maintenant, et les familles étaient de plus en plus distantes. Elle s'en était bien rendue compte lorsqu'elle avait prit le chemin de la forge. Les gens l'avait regardée bizarrement, comme indignés de voir une Mitroblienne dans leurs quartiers. A vrai dire, il y avait surement eut aussi quelques Kanbonverkiens et darviniens dans le tas. La jeune femme était arrivée devant la forge, le coeur battant à tout rompre, comme si elle avait survécu à une épreuve. C'était bien là son stupide défaut: elle était peureuse, peureuse et quasiment parano... Elle avait peur qu'on la suive et que quelqu'un lui fasse du mal ou autre chose, Dieu seul sait...

Mais bref, elle était là maintenant, et il fallait bien finir ce qu'elle avait commencée, c'est à dire... entrer dans cette stupide forge remplie de feu et de flammes et demander qu'on lui fabrique des bocaux en verre. Simple. Simple mais difficile. Surtout pour l'âme d'une pauvre Mitroblienne pétrifiée à l'idée de demander ce service au seul véritable forgeron du Village: un Guerluse.

C'était un combat qui se déroulait maintenant entre elle et sa conscience: Vas-y je te dis. *Non...Non, j'peux pas*. Mais si! De toute façon tu y es O-B-L-I-G-E-E! Tu m'entends? OBLIGEE! *C'est au dessus de mes force!* Et patati, et patata.. Alors tu veux rentrer à l'échoppe sans rien avoir rapporté? Et tu va dire quoi aux clients qui attendent leurs potions, hein? *Mais...* En route, pas de chichi!
La jeune femme, persécutée par ses pensées contradictoires fini par optempérer: elle s'approcha de la grande porte, toqua plusieurs fois, et ouvrit la porte. Celle çi grinca sur ses gonds. Leen y passa la tête, puis le reste du corps. Elle perçue quelques mouvements, ça et là, mais ne pouvait dire combien de personnes il y avait dans la grande salle, tout juste éclairée par les feux de la forge. Une bouffée de chaleur vint sur elle, et elle se sentit étouffée par l'ambiance. Respirant par à coups, elle reprit vite ses esprits, leva la tête, fit un petit sourire, puis finit par dire:

"-Bonjour! Je... euh.. cherche le forgeron... J'ai un service à lui demander... Je m'appelle Leen, je suis l'apothicaire..."

Ses yeux ne s'étaient toujours pas habitués à la lumière de la forge et la porte s'étaient de toute façon refermée sur elle même lorsqu'elle l'avait passée. Elle était prise au piège s'ils décidaient autre chose...


Dernière édition par le Mar 21 Aoû - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Ven 17 Aoû - 10:57

"-Bonjour! Je... euh.. cherche le forgeron... J'ai un service à lui demander... Je m'appelle Leen, je suis l'apothicaire..."

Belial leva la tête de son travail et observa le bref éclat de lumière qui l'aveugla momentanément. Donc l'apothicaire était là toute tremblante, une Mitroble... Le forgeron n'avait aucun problème avec les membres des autres familles, cependant, une Mitroble oser entrer dans sa forge... une folle idée sûrement. Il avait entendu des ouï-dires sur le fait qu'elle était quelqu'un de très paranoïaque, mais le forgeron n'y croyait pas vraiment. Puisqu'il faisait très clair dehors, il savait qu'elle était momentanément aveuglée mais qu'elle retrouverait sa vision dans quelques instants. Il se leva et marcha silencieusement vers elle inconscient du fait qu'il ait encore son épée presque terminée à la main. Il lança d'un ton un peu hargneux lorsqu'il fut assez près d'elle:

- Que puis-je faire pour vous?

Il haussa un sourcil en signe évidant de questionnement, attendant des réponses de la dame devant lui. Il ne s'était toujours pas rendu compte de l'épée dans sa main...

_________________
De tous les éléments, air, terre, eau et feu, les hommes en ont seulement volé un des Dieux. Le Feu. Et avec le Feu, l'homme étendra sa domination sur le monde entier.
*Anonymus*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrianna
Apprenti(e)-forgeron
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 22
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   Ven 17 Aoû - 11:22

Adrianna avait prit le temps de dormir cette fois ci, hier elle c'était levée un peu tôt et n'avait pas été très douée. Adrianna s"habilla et enfilla son tablier par dessus, elle noua ses cheveux comme hier et mangea quelques fruits avant de pénétrer dans la salle des fournaises.
Elle vit en premier que la fournaise principale était déjà en marche et elle sourit. Elle aperçut Belial, mais un détail l'intrigua, il y avait un femme toute tremblante qui lui demandait quelque chose. Adrianna s'approcha et entendit Belial répondre d'un ton très sec et hargneux:

-Que puis-je faire pour vous?

Adrianna releva qu'il était poli dans sa formulation mais le ton la dérangeait, on ne s'adresse pas à quelqu'un comme ça, mais Adrianna ne connaissait pas leur relation et préféra ne rien dire pour le moment à Belial.

-Bonjour madame.

Elle se tourna vers Belial.

-Salut à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apprentissage de l'art de la Forge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Apprentissage de l'art de la Forge
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maître de la Forge et Deathwing
» [Forge World] Commander en ligne / Comment cela se passe?
» Apprentissage accéléré
» [Majan, Raphaël] L'apprentissage
» Monde Forge de Viridian (liste alternative AMTL)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Quatre Éléments :: Quartier est :: Forge Saint-Maurice-
Sauter vers: