AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sagira [Kanbonverka]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sagira
Luthière
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 29
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Sagira [Kanbonverka]   Dim 19 Aoû - 1:46



Prénom : Sagira

Surnom : Elle n’en porte pas. Proposez-lui un des vôtres et vous verrez.

Âge : 17 ans.

Famille : Sa mère était une Kanbonverkienne et son père, un Lidralien. Sachant que nous sommes dans une société matriarcale, elle fait donc partie de la famille de Kanbonverka.

Apparence Physique : Elle ressemble beaucoup à son père. Non pas parce qu’elle est masculine, au contraire. Elle est très féminine, mais à sa façon. Ses yeux sont d’un brun profond et ils nous disent qu’elle ne ment jamais. Ses longs cheveux foncés et raides, mais légèrement ondulés à leur pointe sont toujours détachés, même lors des grands travaux dans l’atelier de lutherie. Sa peau est d’un beige pâle et sa silhouette est mince et élancée. Elle possède de longs doigts fins qui lui permettent de produire des œuvres de grande qualité. Elle porte également plusieurs bijoux en bois.

Caractère : Douce et plutôt discrète, Sagira n’aime pas les grandes foules. Elle aime bien la petite compagnie, cependant elle savoure avec joie ses moments de solitude. Elle a soif d’apprendre. Autant de connaissances éthiques et psychologiques que manuelles. Elle ne bavarde pas beaucoup, sauf quand c’est nécessaire, par contre elle adore chantonner des airs et écouter les sons que lui fournissent la nature tel que le chant des oiseaux, ou simplement écouter les feuilles d’arbres virevolter au vent. Elle a une passion pour les types de bois et pour la musique.

Histoire : La vie est toujours difficile pour un couple qui ne partage pas la même famille élémentaire… C’est pourtant ce qu’un couple a vécu à leur adolescence.

Dérick était Lidralien et troubadour de l’air… donc musicien, violoniste, pour être plus précis. Il gagnait sa vie en jouant dans les tanières ou simplement dans la rue, ou bien était payé pour jouer à des occasions spéciales. C’était un grand brun, délicat et svelte. Autrement dit, pas très bâti, mais incroyablement talentueux.

Lory, elle, travaillait dans les champs. Son travail était, depuis un très jeune âge, de cueillir des fleurs dans les champs. Souvent, elle les vendait en bouquets sur la route ou les vendait à des parfumeurs. C’est en allant plus vers la ville qu’elle a rencontré sa flamme.

Lory fut séduite par la musicalité de Dérick, et Dérick par la beauté de la jeune femme, mais surtout attiré par son chant qui lui faisait penser à celui des rossignols. Ils se voyaient souvent en cachette durant la nuit, car il n’est pas très bien vu à deux jeunes gens de deux camps différents de se fréquenter de la sorte. Très vite, ils eurent leur premier enfant et leur seul, qu’ils nommèrent Sagira.

Pour éviter les ennuis et pour protéger leur fille, Dérick se convertit à la famille de la terre. Il passa de musicien (profil d’un troubadour de l’air) à un autre métier qui lui permettrait de rester dans sa branche. C’est ainsi qu’il devint luthier. Lory, ayant un grand savoir sur les types de bois et les plantes, enseigna à son compagnon de vie la différence entre les bois dûrs et mous. Peu à peu, il perfectionna son art et ouvrit une boutique/atelier pour vendre et créer des instruments tels que des violons et des cithares sur mesure.

Très jeune, la petite Sagira s’intéressa au travail de son père et su très jeune les secrets du métier. Son père lui enseigna aussi le violon et découvrit qu’elle avait une très juste oreille. Elle ne voulait rien savoir d’un travail dit ''plus féminin''. Elle savait déjà ce qu’elle voulait exercer comme métier. Ravi, son père lui apprit que la table d’harmonie devait être en épicéa, le fond du violon en érable et les éclisses, le manche, la touche en ébène.

Elle devint habile et ses œuvres, principalement reconnues. Plusieurs fois, elle avait perçu la petite fille à la mante de jeter un coup d’œil à la boutique sans y avoir acheté quoi que ce soit. Puis, tout d’un coup, du jour au lendemain, elle ne l’avait plus jamais revue. Elle se demandait vraiment ce qui avait pu lui arriver, car elle l’avait vu passer près de sa boutique presqu’à chaque jour… Mais Sagira ne se posa pas plus de question qu’il faut.

Chaque être humain est mortel. Lory finit par mourir d’un un mal mystérieux bien qu’elle était encore jeune. Une sorte d’épidémie qui avait frappé plusieurs personnes, principalement des femmes, avait eu raison sur elle. Elle fut enterrée, au grand désespoir de Dérick et de sa fille, dans le champs de fleurs qu’elle avait tant aimé de son vivant.

Depuis ce temps, Sagira grandit et continua le travail avec ardeur dans l’atelier avec son père.

Métier : Luthière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leen
Apothicaire
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 29
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Sagira [Kanbonverka]   Dim 19 Aoû - 12:46

c'est bon

Présentation acceptée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sagira [Kanbonverka]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Quatre Éléments :: La Mairie ::  Extraits de naissance :: E.N des Kanbonverka-
Sauter vers: